sex entre femme et animal scénario sexe

Le coït ou rapport sexuel , en tant que relation humaine , implique de facto plus d'un individu dans un comportement sexuel humain aboutissant ou non à une pénétration. Exclue par cette définition, la masturbation demeure un acte sexuel pouvant provoquer les mêmes réponses physiologiques. Il est possible de distinguer plusieurs phases dans un rapport sexuel: Le terme coït, bien que définissant stricto sensu l'acte de reproduction sexuée chez les animaux incluant la reproduction humaine tend à devenir un synonyme du rapport sexuel, tout en désignant plus strictement les moments où il y a pénétration soit en excluant toutes formes de préliminaires: Par extension, ces expressions générales englobent les préliminaires, et désignent également le coït anal, homo- ou hétérosexuel.

Bien que la signification première du mot coït est la pénétration du pénis dans le vagin, il est également souvent utilisé pour désigner la pénétration dans d'autres orifices du corps comme l'anus ou la bouche [ 1 ]. Ce terme est parfois utilisé de manière humoristique ou péjorative pour désigner l'accouplement de la femme et de l'homme [ 2 ].

Les relations sexuelles chez les Grecs s'inscrivent dans un contexte social contraignant et sont très dépendantes du statut social des partenaires. Elles font l'objet de réflexions morales de la part des philosophes comme Aristote ou Platon. Ces derniers les analysent, non sous l'angle de l'acte lui-même, du désir ou du plaisir, mais de la dynamique examinée selon deux grandes variables, qualitative comportement sexuel et quantitative degré d'activité que traduisent le nombre et la fréquence des actes [ 3 ].

Si le citoyen romain ne met aucun érotisme dans sa sexualité, cela ne semble pas être le cas chez les Étrusques où la relation entre les hommes et les femmes est bien différente, comme le montre par exemple la tombe des Taureaux [ 4 ].

Les activités bucco-génitales sont généralement incluses dans les préliminaires. Enfin, certains gestes en dehors des caresses et attouchements , paroles ou regards construisent également cette première phase et provoquent un effet d'excitation non négligeable relativement aux stimuli physiques. De nombreux autres facteurs environnementaux peuvent renforcer cette première phase. Le constat de l'excitation du partenaire est également un facteur très fort dans l'excitation de l'autre partenaire.

Elle se remarque chez l'homme par l' érection du pénis avec parfois un écoulement de liquide pré-éjaculatoire et chez la femme par le gonflement du clitoris et des petites lèvres , ainsi qu'à la détente et à la lubrification du vagin par transsudation du plasma à travers l'épithélium vaginal.

Il est assez courant de considérer que la femme apprécie les longs préliminaires, par opposition à l'homme qui serait moins sensible à ces premières approches. Au sens strict, le coït vaginal consiste en la pénétration du pénis de l' homme en érection dans le vagin de la femme. Le coït en lui-même se caractérise par des mouvements du pénis dans le vagin qui stimulent réciproquement le pénis de l'homme et le vagin, les petites lèvres et le clitoris de la femme. Outre cette stimulation physique, le prolongement des actes de types préliminaires cf.

Si l'on peut souligner parfois l'idée d'habileté des partenaires, ce facteur n'est pas plus déterminant que certaines conditions psychologiques [réf. La pénétration peut être pénible et douloureuse pour les deux partenaires si le vagin est trop étroit ou insuffisamment lubrifié.

Le vagin et la vulve se lubrifient naturellement chez la femme pubère et non ménopausée lorsqu'elle est excitée, mais cette lubrification peut être insuffisante. Chez la femme vierge , la pénétration est souvent inconfortable, voire douloureuse, en raison de l'appréhension de l'acte ou du déchirement de l' hymen.

Chez la femme ménopausée, le vagin peut être atrophié et sec ce phénomène est contrecarré par le traitement hormonal. En cas de lubrification insuffisante ou d'étroitesse excessive, on peut utiliser des lubrifiants intimes artificiels, notamment des gels à base d'eau. La plus habituelle est la position du missionnaire: Il existe de très nombreuses possibilités de rapports sexuels, la frontière peut être sujette à d'innombrables débats.

Au sens strict, le rapport sexuel doit tout de même faire intervenir les organes sexuels d'au moins un des partenaires. Le nombre de partenaires n'étant a priori pas limité, on peut également signaler l'existence du coït multiple et simultané voir sexualité de groupe. Plus simplement à deux, les types de rapport peuvent être cumulés ou combinés: La sodomie est, dans le cadre des rapports sexuels, une pénétration par l'anus.

Ces activités sont généralement considérées comme des préliminaires, toutefois l' irrumation lors de la fellation gorge profonde constitue une forme de coït dite coït buccal.

La masturbation est une activité auto-érotique qui est parfois pratiquée lors d'un rapport sexuel, en complément des stimulations du partenaire ou pour terminer un rapport sexuel si le partenaire n'est plus sexuellement motivé. Outils qui peuvent être utilisés lors d'un rapport sexuel; pour stimuler des parties sensibles du corps vagin, anus… plus ou moins accessibles point G , Les commerces spécialisés proposent de nombreux jouets et accessoires sexuels. Les plus célèbres sont les boules de geisha , les canards vibrants et les godemichet s.

Le gode-ceinture ou harnais godemichet permet ainsi à une femme d'avoir des rapports évoquant très directement la pénétration masculine. L'orgasme est généralement considéré comme le sommet du plaisir marquant la fin du rapport sexuel.

Dans certaines formes de sexualités, comme le tantra , l'orgasme peut ne pas être recherché comme ultime but, afin de prolonger et approfondir culturellement la sensualité et le plaisir. Les recherches scientifiques, menées principalement sur des mammifères non-primates, montrent que l'organisation neuroanatomique générale des organismes mammaliens est spécifiquement conçue pour la copulation hétérosexuelle: La pénétration rythmée du pénis dans le vagin est le but fonctionnel de l'organisation anatomique et neurobiologique.

Le but du seul réflexe sexuel moteur de la femelle la lordose [ 7 ] est de présenter le vagin au mâle, et le but des réflexes sexuels du mâle érection, ajustement de l'intromission et poussées pelviennes [ 11 ] est l'intromission rythmée du pénis, qui déclenche le réflexe éjaculatoire. Les données neurobiologiques montrent que le coït vaginal hétérosexuel est le but fonctionnel du comportement de reproduction.

Mais un rapport sexuel humain, en général, ne se limite pas uniquement au coït. Il existe des activités sexuelles qui n'ont aucun rapport avec la reproduction comme la masturbation et même des activités sans aucun rapport avec les organes génitaux comme le baiser.

Et le coït vaginal n'est pas nécessaire à la réponse sexuelle physiologique excitation, plateau, orgasme, résolution. Comment expliquer ces différences entre la copulation animale et le rapport sexuel humain? Chez les primates et surtout chez les hominidés être humain , chimpanzé , bonobo , orang-outan , gorille , etc.

Tandis qu'au contraire, l'importance du système de récompense et de la cognition est devenue majeure [ 17 ]. En raison de ces modifications du système nerveux, on observe que les activités sexuelles des hominidés changent: Ces récompenses , en particulier l' orgasme , sont perçues au niveau de la conscience comme des sensations de plaisirs érotiques et de jouissances.

Le comportement de reproduction a évolué vers un comportement érotique [ 20 ] , [ 12 ] , [ note 1 ]. Le plaisir est devenu le principal mais pas unique facteur de la sexualité humaine. Pour ces raisons physiologiques, le rapport sexuel, qui implique justement des stimulations intenses du clitoris et du pénis, est une des activités érotiques préférées des humains.

Mais le plaisir n'est pas la seule raison à l'origine des rapports sexuels. Les principaux facteurs donnés par les femmes sont, dans l'ordre: Les hommes indiquent, dans l'ordre: En conclusion, on remarque que les facteurs à l'origine des rapports sexuels sont similaires entre les femmes et les hommes.

Le plaisir érotique est un facteur important, mais il n'est pas le seul. Les émotions positives, la qualité de la relation avec le partenaire et le besoin d'être aimé sont également très importants [ 23 ]. Le gynécologue William Masters et la psychologue Virginia Johnson ont défini quatre phases de la réponse sexuelle humaine dans un ouvrage de référence intitulé Les réactions sexuelles en anglais: À ces phases, le docteur Helen Singer Kaplan a ajouté celle du désir.

D'après ces auteurs, les différentes phases sont, par ordre: Ces différentes phases, observables aussi bien chez l'homme que chez la femme, se manifestent par des variations physiologiques et humaines. Ces listes gagneraient à être introduites par une partie rédigée et sourcée, de façon à bien resituer les différents items.

L'orgasme est plus physiologiquement identifiable chez l'homme avec l' éjaculation. Il est parfois moins lisible chez la femme. L'idée d'un orgasme féminin identique à celui de l'homme est très ancrée dans les comportements sexuels. Il est nécessaire de souligner, avant de décrire les variations personnelles, culturelles, sociales, ou tenant à l'orientation sexuelle des individus, que les rapports sexuels de la très grande majorité des personnes, dans les sociétés occidentales, consistent en une pénétration vaginale avec un partenaire de sexe opposé, associé à des caresses comme préliminaires.

Le sexe est alors un exutoire de l'agressivité et de la tension, sans compter le bien-être qui succède à l'orgasme et qui s'explique notamment par les endorphines, sécrétées par le cerveau et qui sont les messagers chimiques du bien-être.

Autre possibilité, enchaîner les conquêtes sexuelles serait un moyen de se rassurer sur leur capacité de séduction. Mais l'explication qui convainc le plus relève du besoin de dominer et du sentiment de toute-puissance que le pouvoir confère.

De tout temps, le mâle a eu besoin de dominer ses congénères. Le mâle alpha régnait sur la meute et les femelles n'échappaient pas à la règle. L'homme politique, au narcissisme vraisemblablement exacerbé, est peu habitué aux refus et à l'habitude de voir ses demandes exaucées sans discussion. Par ses collaborateurs comme par les femmes! Ce qui donne un sentiment de toute-puissance, stimule le système de la récompense et est assimilable à la jouissance sexuelle.

Un tel plaisir demande à être renouvelé sans cesse. Ce qui peut conduire à une désinhibition et à une escalade en terme de quantité d'activité mais aussi de pratiques sexuelles: Le danger est réel pour les femmes car il ne s'agit plus de besoins exacerbés par le pouvoir, mais d'une maladie touchant aussi bien les hommes de pouvoir que les autres. Addiction ou perversion sont alors parfois associées à la violence.

Ainsi Mussolini déclarait-il au siècle dernier que la foule, comme les femmes, était faite pour être violée Il est effrayant de constater à quel point la sexualité fait perdre la raison. Dominique Strauss-Kahn a compromis son poste à la tête du FMI et vraisemblablement la présidence de la France, à laquelle il était destiné, à cause de son addiction sexuelle.

Et il est loin d'êtrel le seul Bill Clinton a été mis en difficulté par son égarement, aboutissant à une affaire nationnale, le Monicagate.

Si on excuse avec indulgence les "écarts", on pardonne difficilement aux hommes de faire passer leur sexualité débridée avant les affaires de l'Etat. Mais qu'ils négligent les concitoyens qui les ont élus et leur préfèrent la bagatelle, hors de question! Louis XV, que le peuple adorait au début de son règne fut détesté lorsque l'on apprit que son penchant pour les jouvencelles le poussait à négliger son royaume La France, moins puritaine que l'Amérique, regarde avec amusement et sans jugement la sexualité de ses présidents mais elle ne supporte pas l'impunité qui accompagne trop souvent le pouvoir.

Un homme qui enchaîne les histoires sexuelles est un grand séducteur, alors qu'une femme est qualifiée de traînée L'injustice est flagrante et les mentalités peinent à changer. Apparu au Néolithique, le culte du phallus, ce pénis en érection, est monnaie courante chez de nombreux peuples: Egyptiens, Indiens, Ethiopiens, Grecs célèbrent le phallus au cours de fêtes qui nous paraîtraient très surprenantes. Mais nous-mêmes, sans nous en rendre compte, nous vénérons le phallus, symbole de puissance, et portons aux nues la virilité.

Obélisque, tour Eiffel, micro, shampooing Alors à quand le culte de la vulve? A l'heure actuelle, le temps où Cléopâtre et Catherine de Russie multipliaient les amants semble bien loin Aujourd'hui, les femmes de pouvoir n'exerceraient pas la même attraction sur les hommes car elles les impressionneraient et les effraieraient.

Le mâle aurait-il peur d'être dominé? Ou a-t-il peut de se voir voler son rôle d'homme assurant la protection de sa famille? La volonté d'égalité des sexes a ses limites et peut perturber profondément le rapport homme-femme. Dans un lit, un homme veut faire l'amour avec une femme, qui acceptant son rôle de femme et non pas conservant sa casquette de PDG ou de femme d'Etat.

La très réaliste série "Borgen" semble refléter les considérations actuelles:

.

Références sexes dur tube de sexe


sex entre femme et animal scénario sexe




Le sexe videogratuit sexe poilu

  • SEX BEURETTE TEXTE SEXE
  • Archives of Sexual Behavior, 41 1: Dans certaines formes de sexualités, comme le tantral'orgasme peut ne pas être recherché comme ultime but, afin de prolonger et approfondir culturellement la sensualité et le plaisir.
  • Sex entre femme et animal scénario sexe
  • Sex entre femme et animal scénario sexe